Voir la version en ligne
 
Lettre d'infos confinement n°2
 
Cher(e) ami(e),

En ces temps de confinement, nous souhaitons vous changer les idées, et vous apporter des nouvelles de votre golf.

Voici notre deuxième lettre d'infos. Nous essaierons de vous en envoyer une par semaine durant toute cette période, sur une thématique différente à chaque fois. Aujourd'hui, focus sur les départs.

Vous trouverez également, en bas de page, un lien vers une vidéo réalisée par notre Pro, Eric Dupuy qui va vous distiller quelques bons conseils pour continuer à vous entraîner chez vous.

Bonne lecture.

La Direction
 
 
LES DEPARTS :
 
Nul besoin de vous rappeler l'importance d’avoir de bons départs sur un golf. Ils doivent être plats, suffisamment spacieux pour supporter la fréquentation, avoir un gazon dense et ras, être régulièrement regarnis pour combler l’arrachement et le piétinement, être bien orientés, et tout simplement être esthétiques et spectaculaires.

Ci dessous le départ du 1 du National lors de la Ryder Cup 2018, du jamais vu !
 
 
Un peu d'histoire :

Le départ est une invention récente dans l'histoire du Golf. Autrefois on partait juste à côté du trou que l'on venait de finir. C'est seulement au début du 20ème siècle que les architectes ont commencé à créer des tertres, souvent implantés près des greens D'ailleurs sur les golfs anciens, il y a très peu de cheminement d'un green vers le départ suivant.
 
 
Ces départs ont évolué énormément au cours des décennies. Au début, ils étaient à même le sol naturel, puis ils sont devenus de petits tertres surélevés. En général, un pour les hommes et un pour les femmes (sauf parfois chez les anglo-saxons !). Puis nous avons multiplié les tertres au fil du temps :
 
  • des boules noirs pour les pros,
  • des boules blanches pour les bons joueurs amateurs,
  • des boules jaunes pour tous les autres joueurs ou les proettes,
  • des boules bleues pour les bonnes joueuses amateurs,
  • des boules rouges pour les autres dames et pour les moins de 12 ans,
  • et depuis peu, des violets et des oranges qui pour l'instant sont matérialisées par des plots sur le fairway (uniquement orange chez nous car les violets sont confondus avec les rouges étant donnée la faible longueur du terrain).

Ci dessous : la carte de score de St Cast
 
 

Tout ceci a fait exploser les coûts de construction et d’entretien de ce poste pour les golfs.

Désormais nous devons répondre à plusieurs problématiques :
  • une exigence supérieure de la part des golfeurs,
  • une fréquentation accrue,
  • adapter les départs à la répartition de la population et au niveau des joueurs.
 
Ci dessous les nouveaux départs blancs et jaunes du 18
 
 
Il y a des contraintes techniques importantes :

Un départ doit être plat, drainer parfaitement, avoir un gazon dense et ras, régulièrement régénéré pour palier l'arrachement, être bien orienté pour le jeu, bien exposé au soleil car il faudra que le gazon se régénère vite…
 
 
Leur architecture est parfois très complexe.

Le golfeur aime avoir une bonne visibilité de sa cible. Cela veut dire parfois devoir percher les départs à plusieurs mètres de haut, ce qui nécessite beaucoup de volume de matériaux (gravats et terre). Pour les départs hommes du 18 par exemple, nous avons eu besoin de 300 m3.

Cette mise en œuvre demande un savoir-faire en terrassement, car il faut respecter un « temps de pose » pour que les matériaux se tassent. Selon les matériaux utilisés il y a toujours un « foisonnement », c’est-à-dire qu’en remuant la terre on y incorpore de l’air, ce qui en augmente le volume. Cet air en partant fera bouger le socle, déformant ainsi la surface.

Il est parfois nécessaire de réaliser des épaulements sur le pourtour, qui peuvent être de vrais ouvrages de maçonnerie.
Leurs pentes sont souvent très abruptes, ce qui complique le passage des machines ; nous sommes souvent amenés à fleurir les pentes pour faciliter leur entretien.

Tout ceci rend le coût de construction très variable d’un départ à l’autre.
 
 
Des aménagements autour :
 
Il faut bien sûr prévoir un accès pour les engins d’entretien, dans l’idéal une entrée et une sortie, ainsi que des aménagements autour des départs : escaliers, chemins d’accès. Une spécificité à St Cast : le grillage anti-lapins en dessous du substrat pour éviter le creusement et les terriers !
 
 
L'arrosage :

Et enfin, il faut amener l’arrosage sur chaque départ, avec des techniques qui ont fortement évolué. Absent il y a quelques décennies, nous sommes arrivés aujourd’hui à implanter désormais de 4 à 7 arroseurs par départ, pilotés informatiquement comme sur les greens.

L'arrosage est fondamental pour répondre à LA problématique principale du gazon sur les départs : sa régénération rapide. De mars à novembre, les zones abîmées sont resemées chaque semaine et les plots sont déplacés vers une zone propre. Il faut environ un mois pour faire le tour d'un départ. Le gazon bénéficie donc de ce laps de temps indispensable pour se régénérer.
 
 
Un programme pluriannuel : 
 
Là où de nombreux golfs ont opté pour des départs en terre qui posent de gros soucis de foisonnement et donc de déformation, à St Cast, nous avons opté pour un process différent.

Grâce au sable récupéré sur place (dans la « carrière » du practice notamment), nous avons pu mettre en place un substrat , qui est une couche de 20-25cm constituée à 80% de sable et 20% de matière organique, Ce substrat apporte plusieurs avantages : plus facile à lisser et à maintenir plat, et bien sûr un meilleur drainage.
 
 
Ce substrat est tenu par des traverses paysagères en chêne (autrefois on utilisait les traverses de chemin de fer, mais celles-ci ne sont plus autorisées), puis nous finissons par le plaquage de rouleaux de gazon qui permet une utilisation plus rapide (environ 2 mois) qu'avec un semis (4 à 6 mois).
 
 
Nous avons entamé ce programme de rénovation en 2015, en faisant réaliser un départ témoin (le départ rouge du 17) par la Société Huet Parc et Jardin. Ce process a été dupliqué depuis sur 42 plateformes sur les 66 existantes, soit 2/3. Nous y avons consacré un budget d’environ 30 000 euros chaque année depuis 5 ans.

Cette année nous avons décidé de refaire les départs hommes du 18. Nous n'utilisions plus depuis plusieurs années l’ancien départ jaune qui était déformé et trop loin (environ 150m). Le départ jaune utilisé récemment était trop court. Le départ blanc quant à lui n'était pas dans le bon axe, ce qui est important pour un par 3 difficile comme le 18.

Le nouveau blanc plus dans l’axe du trou, sera toujours à 150m. Quant au nouveau jaune il sera à environ 130m.
 
 
Conclusion :

Ce travail sur les départs fait partie intégrante de l’entretien courant d'un golf, car l’espérance de vie d’un départ est de 10 à 15 ans.

Nous espérons que grâce à ces explications vous ne regarderez plus nos départs de la même manière.
 
GOLFEZ CHEZ VOUS
 
Pendant le confinement, continuez à vous entrainer. Eric vous a concocté une vidéo d'un exercice à faire chez vous : cliquez ici 
 
 
Cet email a été envoyé à bernardbec22@gmail.com.
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur Golf de St-Cast.
 
 
 
© 2017 Golf de St-Cast